ACTUALITÉS

Les virus dans l’air

Avec l’apparition du COVID-19, les problématiques liées à l’air se sont multipliées. Ce ne sont pas seulement les poussières fines, les gaz toxiques (monoxyde de carbone) ou le dioxyde de soufre qui diminuent la qualité de l’air : ce dernier contient également une multitude de bactéries, de germes et de virus.

Un virus peut-il se trouver dans l’air ?

Les aérosols contiennent des agents pathogènes et atteignent l’air en éternuant, en parlant,en toussant, et sont inhalés par les personnes qui se trouvent à proximité. Une infection se produit alors via les muqueuses. Les gouttelettes émises lors de la toux, de l’éternuement et de la parole diffèrent par leur forme et leur taille. Les gouttelettes d’un diamètre supérieur à 5 μm s’enfoncent rapidement dans l’air. La distance de transmission est d’environ un mètre. Certains agents pathogènes flottent dans l’air pendant longtemps sous forme de gouttelettes de très petite taille (< 5 μm) et se propagent sur de longues distances.

Zoom sur : le coronavirus

La situation actuelle inquiète et questionne. Le virus peut rester dans l’air pendant une période plus ou moins longue : on suppose ici une durée de vie d’au moins 48 heures. Il convient de noter que même lorsque le virus n’est plus en suspension dans l’air, il se dépose sur des surfaces et peut donc provoquer une infection par contact. C’est pourquoi la stérilisation de l’air permet de purifier l’air ambiant au maximum et ainsi de réduire les risques de transmission des virus.

Purifier l’air grâce à AernoviR :

Assainir l’air devient alors une priorité afin de limiter la transmission des virus et des bactéries. AernoviR, grâce à sa technologie plasma haute intensité et son filtre Hepa, stérilise l’air et permet ainsi de détruire les bactéries et désactiver les virus. En traversant un champ de plasma spécifique, l’air est soumis à un bombardement de particules conduisant à un effet antibactérien. Lorsqu’il sort du circuit qui compose AernoviR, l’air est purifié.

Top